Les 1001 façons de faire son pain maison

Centrifugeuses, yaourtières, sorbetières, mijoteurs électriques…, les fabricants d’électroménager conçoivent des appareils performants qui permettent de tout cuisiner chez soi avec saveur et en toute simplicité. A l’occasion de la prochaine Fête du Pain, ils vous proposent un tour d’horizon des différentes innovations à la disposition des consommateurs pour préparer et cuire son pain à la maison avec une machine à pain bien entendu, mais avec également une kitchen machine, ou encore un four.

Qu’il est agréable de se réveiller et de sentir l’odeur de pain, fraîchement cuit, croustillant et prêt à être dégusté.

La machine à pain : tous les pains possibles à la portée de tous

Plus de 20 % des foyers françaisi disposent d’une machine à pain qui leur permet de confectionner en toute simplicité ce plaisir très basique qu’est le pain.

Ergonomiques, design et faciles à nettoyer, les machines à pain permettent de préparer tous types de pain – complet, brioché, blanc, sucré, seigle,… – mais aussi différentes pâtes sans oublier les viennoiseries.

La machine à pain se révèle un formidable allié du quotidien grâce à sa fonction départ différé qui autorise la programmation de la confection de son pain à n’importe quelle heure de la journée, en prévision du prochain repas.

Certains modèles dissocient la fonction pétrissage/levée de la pâte de la fonction cuisson. Ainsi, les inconditionnels de la baguette ou de la boule traditionnelle, pourront, après le façonnage manuel du pain, effectuer la cuisson sur le support baguette qui équipent certains appareils, à moins qu’ils ne préfèrent opter pour la cuisson au four.


Préparer la pâte à pain avec la kitchen machine


Autre appareil pour préparer sa pâte à pain : la kitchen machine. Parmi ses nombreuses fonctionnalités, son pétrin reproduira fidèlement le geste du boulanger et permettra d’obtenir des pains, viennoiseries ou pâtisseries dignes d’un professionnel.

Les fours et les modes de cuisson boulangerie


Quoi de plus typique et français que la baguette pour convaincre les consommateurs des avantages indéniables des fours nouvelle génération pour cuire leur pain eux-mêmes. Dans la tendance du fait maison, les fabricants ont développé des fonctions uniques directement inspirées des techniques professionnelles.

Possédant pour certains une dizaine de fonctions en « boulangerie » et « pâtisserie », les fours multifonction peuvent recréer les conditions de cuisson utilisées par les professionnels et permettent ainsi de confectionner baguettes, fougasses, pains classiques ou spéciaux, pizzas, viennoiseries et toutes sortes de pâtes à gâteaux.
Pour cela, deux fonctions phares sont essentielles :

-> la fonction étuve qui garantit une température inférieure à 60°C et un taux d’humidité maximum dans l’enceinte du four pendant toute la durée de la cuisson pour éviter tout risque de dessèchement, cette fonction étant particulièrement adaptée à la levée des pâtes (brioche, pain…).

-> la fonction fournil, qui, dans la veine des fours des boulangers, conserve le parfait équilibre entre moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. Elle convient également à la cuisson des viennoiseries et, dans un autre registre, des pizzas.

Un accessoire peut également s’avérer utile : la pierre à pain et à pizza. Les préparations cuisent par contact direct avec la pierre réfractaire qui a emmagasiné la chaleur : la pâte est croustillante à souhait et le fondant des garnitures est préservé.
Aliment incontournable des repas quotidiens, le pain est donc aujourd’hui très facilement réalisable à la maison. Grâce aux technologies, la complexité s’efface, reste la facilité d’usage qui permet aux consommateurs de s’improviser boulanger, un plus appréciable à la maison.