Les hottes adoptent pour la première fois l’étiquette énergie

Les exigences de développement durable touchent de plus en plus d’appareils électroménagers. A compter du 1er janvier 2015, ce sera au tour des hottes de cuisine d’entrer dans le domaine de l’étiquette énergie.

Les informations clés à retenir

Conçue pour fournir aux consommateurs des informations fiables et comparables sur la consommation d’énergie, l’étiquette énergie comporte sous forme de pictogrammes des informations sur les performances et autres caractéristiques essentielles pour choisir un appareil ménager. Elle accompagne chaque produit en sortie de fabrication.

L'échelle d'efficacité énergétique des hottes de cuisine sera constituée de 7 classes de A à G.

Les informations qui figureront sur l'étiquette seront : 

- La classe d’efficacité énergétique,
- La consommation d'énergie annuelle en kWh,
- La classe d'efficacité d'évacuation des flux de vapeur,
- La classe d'efficacité d'éclairage de la surface de cuisson,
- La classe d'efficacité de filtration des graisses,
- Produit pour lequel le niveau sonore est un critère particulièrement pertinent, la déclaration du niveau de bruit aérien de l'appareil sera obligatoire. Il sera exprimé en dB (A).

La présence de l’étiquette énergie va permettre de renforcer la différenciation des produits en matière d’efficacité énergétique et faciliter le choix des consommateurs lors de l’achat.

A noter : aucune obligation ne s’appliquera aux appareils présents dans les stocks des distributeurs avant le 1er janvier 2015. Ils pourront être vendus sans contrainte de temps.

A télécharger

2014_05_CP_Etiquette_nergie_hottes.pdf - 584 téléchargements