Nouvelle étiquette énergie : au tour des fours

Obligatoire depuis août 2003, la réglementation Etiquetage énergie s’applique aux fours électriques à usage domestique, y compris lorsqu’ils sont intégrés dans des cuisinières. La nouvelle étiquette comportant les classes supérieures A+, A++ et A+++ peut déjà être apposée sur les nouveaux produits mis sur le marché depuis le 20 février 2014 ; son utilisation deviendra obligatoire à partir du 1er janvier 2015. A compter de cette date, l’étiquetage énergie deviendra également obligatoire pour les fours fonctionnant à l’aide de gaz naturel.

Petit tour d’horizon des nouveautés.

L’étiquetage énergie des fours électriques

Classes et pictogrammes :

L’échelle d’efficacité énergétique s’étage entre A+++ et D.

Informations clés de l’étiquette :

La classe d’efficacité énergétique est déterminée selon un indice d’efficacité énergétique défini à partir de la consommation d’énergie de l’appareil en mode cuisson conventionnelle et le cas échéant, en mode chaleur tournante, comparée à une consommation d’énergie « standard » (il n’y a donc pas d’équivalence entre une ancienne classe d’efficacité énergétique et une nouvelle).

La consommation d’énergie en kWh par cycle de fonctionnement en mode cuisson conventionnelle et le cas échéant, en mode chaleur tournante.

Le volume utilisable, en litres, de la cavité.

Dans le cas d’un four ayant plusieurs cavités, chaque cavité doit faire l’objet d’une étiquette énergie.

A noter - Cet étiquetage ne s’applique pas aux :

  • Fours qui disposent d’une fonction « micro-ondes »,
  • Fours de petites tailles (cavités présentant une largeur et une profondeur inférieures à 250 mm ou une hauteur inférieure à 120 mm),
  • Fours portables (four pose libre dont la masse totale est inférieure à 18 kg),
  • Fours vapeur (appareils utilisant principalement la vapeur).

L’étiquetage énergie des fours à gaz

Classes et pictogrammes utilisés :

L’échelle d’efficacité énergétique s’étage entre A+++ et D.


Informations clés de l’étiquette :

La classe d’efficacité énergétique est déterminée selon un indice d’efficacité énergétique défini à partir de la consommation d’énergie de l’appareil en mode cuisson conventionnelle et le cas échéant, en mode chaleur tournante, comparée à une consommation d’énergie « standard ».

La consommation d’énergie en MJ (mégajoules) et également en kWh par cycle de fonctionnement en mode cuisson conventionnelle et le cas échéant, en mode chaleur tournante.

Le volume utilisable, en litres, de la cavité.

Dans le cas d’un four ayant plusieurs cavités, chaque cavité doit faire l’objet d’une étiquette énergie.

A noter - Cet étiquetage ne s’applique pas aux :

  • Fours de petites tailles (cavités présentant une largeur et une profondeur inférieures à 250 mm ou une hauteur inférieure à 120 mm),
  • Fours portables (four pose libre dont la masse totale est inférieure à 18 kg),
  • Fours conçus pour fonctionner uniquement avec du butane et du propane,
  • Fours à accumulation de chaleur.