Déployé notamment sur les lave-linge hublot* depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité indique aux consommateurs le niveau de réparabilité de l’appareil grâce à une note allant de 0 à 10. Ce dispositif prévu par la loi Antigaspillage et pour une économie Circulaire (AGEC) a pour ambition d’inciter les consommateurs à choisir des équipements réparables en introduisant ce nouvel outil de comparaison au moment de l’achat.

Avec près de deux ans d’existence, les marques ont voulu renforcer leurs engagements en faveur de l’information du consommateur et de la réparabilité.

Une plateforme pour renforcer l’information du consommateur

Afin de réunir en un seul endroit les indices de réparabilité des produits qui y sont soumis, les marques d’électroménager réunies au sein du Gifam, en collaboration avec Agoragroup, le spécialiste IT de la gestion la vente de pièces détachées aux réparateurs, ont lancé le 19 octobre dernier une toute nouvelle plateforme consacrée à l’indice de réparabilité : « monindicedereparabilite.fr ». Destinée à la fois aux consommateurs et aux professionnels du secteur (fabricants et distributeurs) ce site a pour objectif de recenser l’ensemble des indices de réparabilité des produits concernés.

Avec cette plateforme, les consommateurs pourront rechercher en un clic les indices de réparabilité et le détail de son calcul par marque ou référence produit avant tout achat.

Cette plateforme permettra également aux distributeurs – dont les cuisinistes- de se connecter gratuitement pour pouvoir obtenir les indices de réparabilité et les paramètres le constituant.

Evolutive, cette plateforme pourra à terme s’enrichir de nouveaux indicateurs, comme l’étiquette énergie ou encore l’indice de durabilité à partir de 2024.

De nouveaux appareils concernés par l’indice

Autre nouveauté de cet automne, l’indice de réparabilité est étendu à de nouveaux produits. A compter du 4 novembre prochain, l’indice de réparabilité sera ainsi désormais affiché en ligne et en magasin pour les lave-linge top, les aspirateurs et les lave-vaisselle et les nettoyeurs haute pression.  Une nouvelle avancée pour le consommateur qui pourra désormais comparer la réparabilité de nouveaux produits au moment de l’achat.

Vers un indice de durabilité

Enfin, les travaux vers un indice de durabilité ont été entamés au printemps 2022 et se poursuivent.  Le Gifam copilote actuellement les groupes de travail pour la création de ce nouvel indice, qui concernera dans un premier temps les produits pilotes de l’indice de réparabilité (lave-linge hublot, smartphone, ordinateur portable, tondeuse à gazon et télévision), à partir de 2024. Comme pour l’indice de réparabilité, toutes les parties prenantes et notamment les fabricants et distributeurs s’investissent particulièrement pour que l’information à destination du consommateur soit juste et pertinente.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *