Catégorie pour toutes les actualités, communiqués de presse compris

Comment bien entretenir son masque en tissu ?

Alors que le déconfinement s’amorce, voici les recommandation du Gifam pour bien entretenir son masque en tissu tout en respectant ses appareils électroménagers.

 

Confinés et bien coiffés : zoom sur les appareils de coiffure

Les temps sont difficiles pour nos crinières en ce moment. Mais en attendant de pouvoir retourner chez son coiffeur préféré, découvrez nos astuces pour choisir les bons appareils et bien les utiliser.

  • Choisir son sèche-cheveux

Accessoire indispensable, quelle que soit votre coupe de cheveux il permet de (pré)sécher vos cheveux, fixer une coiffure, réaliser un brushing…

Premier élément à regarder avant d’acheter un sèche-cheveux, sa puissance, car elle conditionne la performance de séchage. Optez pour un appareil avec une puissance minimale de 1700 Watt. Les appareils professionnels affichent une puissance de 2200 Watt.

Ensuite, les vitesses. L’appareil doit en posséder au minimum deux : une vitesse élevée pour pouvoir sécher vite et donner du volume aux cheveux et une vitesse moins puissante pour fixer le mouvement sans mélanger les cheveux.

Enfin, les niveaux de température. La température la plus élevée permet de sécher plus rapidement, la température moyenne permet de sécher normalement, la touche froide permet de refroidir le cheveu. Les sèche-cheveux professionnels proposent un variateur de température d’une amplitude de 130 à 230°C.

En matière d’embouts, les sèche-cheveux ont tous un concentrateur qui vous permet de sécher une partie précise de vos cheveux pour mieux orienter le flux d’air. Certains ont également un diffuseur, plus large, qui sert à donner du volume à vos cheveux.

Certains sont dotés d’un bouton de flux d’air froid : cette fonction vous permettra de fixer durablement votre coiffure. La fonction IONIC empêche le chargement statique des cheveux et leur garantit une brillance maximale.

 

  • Le bon geste

Il est essentiel d’adapter la chaleur en fonction de son type de cheveux. Pour les cheveux fins et fragiles, une basse température est préférable, à l’inverse, pour les cheveux épais, rebelles ou crépus, une température maximale est recommandée. Si vous utilisez un sèche-cheveux plusieurs fois par semaine, appliquez régulièrement un soin traitant adapté à votre type de chevelure pour compenser son dessèchement et préserver sa fibre capillaire.

Respectez dans tous les cas une distance de 20 cm par rapport au cuir chevelu pour éviter tout risque de brûlure.

  • Donner du style à ses cheveux selon ses besoins

Si je recherche…

  • … du volume : utilisez l’embout diffuseur de votre sèche-cheveux pour obtenir un coiffage naturel tout en volume et des cheveux ondulés. Le diffuseur modeleur permet quant à lui de donner du volume à la coiffure grâce aux doigts qui le composent et aux mouvements rotatifs qui sont opérés par l’utilisateur.
  • … une crinière lissée : utilisez l’embout concentrateur de votre sèche-cheveux pour diriger précisément le flux d’air chaud. C’est l’accessoire indispensable pour un beau brushing. Choisissez votre appareil avec un embout de qualité qui optimisera la qualité du séchage. Si vous faites face à quelques mèches rebelles, le fer à lisser vous permettra de venir à bout de tous ces caprices. N’oubliez pas d’utiliser un produit adapté pour protéger vos cheveux de la chaleur.
  • … un volume maîtrisé : utilisez La brosse coiffante qui combine à la fois le fer à lisser et le sèche-cheveux ! Pour bien procéder, commencez par sécher vos cheveux avec une serviette, puis peignez-les pour bien les démêler et divisez-les en mèches à l’aide d’un peigne. Vous pouvez alors utiliser votre brosse coiffante en veillant à commencer par sécher la racine avant les pointes. Un cheveu mal séché est un cheveu mal lissé ! Si vous possédez une brosse coiffante et séchante, ne l’utilisez pas sur cheveux mouillés.
  • …des cheveux bouclés : le fer à boucler ou à lisser seront vos meilleurs alliés.

Entretenir ses appareils : les bons gestes !

Par manque de temps, on oublie souvent de prendre soin de ses appareils. Pourtant, c’est la garantie de leur bon fonctionnement et de prolonger leur durée de vie. On vous livre tous nos conseils pour bien entretenir ses appareils. Suivez le guide !

  • Le réfrigérateur et le congélateur

Si votre appareil n’est pas équipé d’une fonction de dégivrage automatique, c’est le moment de le dégivrer. Placez vos aliments dans des glacières avec des pains de glace. Une fois le réfrigérateur-congélateur vidé et débranché, décollez le givre à l’aide d’une raclette en plastique (jamais un couteau). Pour vous aider à le ramollir, utilisez une éponge imbibée d’eau chaude.

Nettoyez l’intérieur du réfrigérateur et de votre congélateur avec une éponge imbibée d’un détergent adapté. N’utilisez surtout pas d’eau de javel.

Si votre appareil n’est pas encastré, dépoussiérez la grille noire à l’arrière (le condenseur), veillez à ce que la partie arrière de votre réfrigérateur-congélateur soit toujours bien ventilée.

  •  La machine à café et la bouilloire

Utilisez un produit de détartrage adapté ou a minima un peu de vinaigre blanc dilué dans de l’eau.

  • Le four

Le nettoyage du four dépend de votre appareil.

– La pyrolyse : il s’agit du mode de nettoyage le plus employé en France, il permet de détruire les projections de sucres et de graisses en portant la température à 500°C dans la cavité. Seules quelques cendres demeurent ensuite qu’il suffit d’enlever à l’aide d’un simple coup d’éponge.

– La catalyse :  elle détruit les projections de graisses sur les parois par oxydation pendant la cuisson des plats au-dessus de 180°C. La catalyse peut aussi s’effectuer par la mise en marche du four au maximum de sa température pendant 10 à 15 min après chaque utilisation. Il est conseillé après chaque cuisson de laisser fonctionner le four pendant 10 à 15 min afin de régénérer les parois catalytiques.

– L’hydrolyse : elle constitue une aide au nettoyage manuel. Après avoir versé 1/3 de litre d’eau dans la sole et ajouté un peu de liquide vaisselle, le four est mis en fonctionnement à 60°C pendant 4 minutes et permet une évaporation des salissures pendant une quinzaine de minutes.

– Les fours dits à « émail lisse » : Dépourvus de mode de nettoyage automatique, ils nécessitent d’être entretenus régulièrement par l’utilisateur à l’aide d’un détergent doux et d’une éponge.

– Le cas du four vapeur : Aucune projection de graisse ne se produisant lors de la cuisson, le four vapeur s’entretient d’un simple coup d’éponge.

  • Le lave-vaisselle

Pour éviter le tartre, si l’eau de votre habitation est dure, remplissez régulièrement le bac en sel de lavage, spécialement conçu pour le lave-vaisselle. Pensez également à détartrer et dégraisser votre appareil 1 à 2 fois par an en utilisant un produit nettoyant dédié. N’oubliez pas de suivre le mode d’emploi !

  • Le fer à repasser ou la centrale vapeur

La fréquence de détartrage dépend de la dureté de l’eau et de la fréquence d’utilisation de votre appareil. Suivez les consignes de détartrage figurant sur la notice d’utilisation. Certains appareils sont dotés d’un témoin de détartrage et/ou d’un système anticalcaire : s’il est amovible, pensez à le vider régulièrement ! Si l’appareil est doté d’une technologie qui empêche les taches de calcaire sur le linge : là, rien à faire, l’appareil se charge de tout.  Enfin, s’il possède une fonction auto-nettoyage : suivez les préconisations du fabricant pour l’utiliser.

  • Le robot culinaire

Nettoyez le corps du robot avec un chiffon doux et humide. Attention ! N’immergez jamais dans l’eau la partie qui renferme le moteur. Nettoyez les bols et les accessoires à la main ou au lave-vaisselle. Dans le cas d’un nettoyage à la main, utilisez un détergent vaisselle. N’utilisez pas de grattoir, pour ne pas rayer les  bols. Les produits abrasifs et l’eau de javel sont également à proscrire.

  • Les appareils de coiffure

Débranchez votre appareil et laissez-le refroidir avant de le nettoyer. Nettoyez le corps de l’appareil ainsi que ses accessoires avec un chiffon légèrement humide pour ôter les cheveux ou impuretés qui auraient pu notamment se fixer sur la grille arrière. Séchez avec un linge sec avant d’utiliser à nouveau votre sèche-cheveux.

  • L’aspirateur

– L’aspirateur avec sac contient un filtre qui protège le moteur des particules de poussière, ainsi qu’un autre filtre limitant le rejet de poussières aspirées dans la pièce : changez-les tous les 5 changements de sac et au minimum 1 fois/ an. Certains modèles ne nécessitent pas de les changer ou sont dotés d’un témoin de remplissage. Reportez-vous à la notice de votre appareil.

– Les aspirateurs sans sac et  robot peuvent avoir des filtres lavables qui se démontent et se lavent à l’eau tiède et sèchent à l’air libre ; des  filtres non lavables doivent être remplacés dès qu’ils sont recouverts d’une couche de poussière ; des filtres moteur se remplacent une fois par an.

 

En cas de doute, consultez toujours  la notice d’utilisation de votre appareil !

Communiqué de presse – Bilan 2019 du Gifam

Secteur de l’électroménager français : le Gifam annonce un bilan positif en 2019

Paris, le 5 février 2020 – Le Gifam, groupement des marques d’appareils pour la maison, a présenté aujourd’hui le bilan 2019 du secteur électroménager français. Avec une croissance de +3,7% en valeur et 8,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019, l’électroménager constitue encore cette année un véritable moteur de croissance du marché des biens d’équipement de la maison.

 

Lire le communiqué de presse

 

 

Retour Espace Presse

 

Newsletter #14 – Le lave-linge

En janvier, le Gifam – groupement des marques d’appareils pour la maison – a le plaisir de partager avec vous sa 14ème newsletter dédiée au lave-linge, où vous retrouverez histoire, anecdotes et dernières innovations de ce produit.

En exclusivité ce mois-ci : Matteo Rambaldi, directeur politique énergie d’Applia, nous explique les changements de règlementation européenne liée à l’étiquette énergie.

À télécharger ici !

Retour Espace Presse

5 astuces pour un réveillon réussi

À quelques heures du #réveillon, découvrez 5 astuces pour bien utiliser votre four et préparer votre volaille  / rôti végétal de noël

1.  Adapter la température

Si le temps et la température de cuisson doivent être adaptés en fonction du poids et du type de volaille, il est recommandé de réaliser une cuisson progressive, de 180°C à 150°C. L’idée est de commencer une cuisson à haute température pour dorer la viande, puis de réduire la température progressivement pour garder une chair moelleuse.

2. Le secret : déglacer

Ajoutez de l’eau (ou un peu de cidre /champagne selon vos goûts) sur la volaille pour la déglacer. Pensez également à arroser régulièrement votre volaille avec le jus de cuisson pour attendrir la viande.

3. Ne pas assaisonner

Ne salez surtout pas l’extérieur de votre volaille mais seulement l’intérieur : le sel a tendance à assécher la peau et à créer des salissures sur la paroi de votre four.

4. Utiliser un tournebroche

Si votre volaille n’est pas farcie, utilisez le tournebroche de votre four. Il permettra de rôtir votre volaille de manière uniforme, comme les professionnels.

5. La chaleur tournante

Le programme chaleur tournante sera idéal pour la cuisson de votre accompagnement : pommes de terres rôties ou petits légumes.

Vous êtes végétarien ?

Si vous optez pour un rôti végétarien (rôti de seitan par exemple),vous pouvez opter pour la cuisson vapeur, mijotée ou encore au four. Si vous choisissez cette dernière solution, pensez à activer l’option chaleur tournante et comme pour la volaille, à bien arroser régulièrement le rôti !

Bon réveillon ! 🥂

 

5 idées de cadeaux pour les fêtes de noël

Noël approche à grands pas et vous n’avez aucune idées de cadeaux pour les fêtes ? Pas de panique, on vous a concocté 5 idées pour tous les goûts et tous les budgets !

Appareil à raclette, service à fondue, gaufrier… Sucré ou salé, les options sont multiples !

Robot aspirateur ou laveur : la solution idéale pour gagner du temps au quotidien. Pour s’affranchir définitivement de la corvée du ménage, certains appareils sont 2 en 1 et permettent d’aspirer et de laver.

  • Une lampe de luminothérapie

30 minutes par jour de luminothérapie seraient aussi efficaces que des antidépresseurs selon une récente étude dévoilée par Le Monde. Une idée de cadeau parfaite pour passer l’hiver de manière sereine.

Pour les cuisiniers confirmés ou débutants, les robots sont une solution pour gagner du temps au quotidien ou réaliser plus facilement certaines recettes techniques.

  • Un potager d’intérieur

Le potager d’intérieur, c’est la bonne idée pour disposer facilement d’herbes fraîches pour agrémenter ses plats.

 

Newsletter #13 – Les fours à micro-ondes

En novembre, le Gifam – groupement des marques d’appareils pour la maison – a le plaisir de partager avec vous sa 13ème newsletter dédiée au four à micro-ondes, où vous retrouverez histoire, anecdotes et dernières innovations de ce produit.

En exclusivité ce mois-ci : Jean-François Mallet, ancien chef et auteur de livres de cuisine, nous livre ses anecdotes et astuces pour cuisiner de succulents repas à l’aide de son four à micro-ondes. 

À télécharger ici !

Retour Espace Presse

Hors-série – Comment limiter le gaspillage alimentaire avec ses appareils électroménagers

A l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, le Gifam – groupement des marques d’appareils pour la maison – a le plaisir de partager avec vous un hors série de sa newsletter où vous retrouverez de nombreuses astuces pour limiter le gaspillage alimentaire à l’aide de ses appareils électroménagers ! 

En exclusivité ce mois-ci : Alexandrine Fadin, responsable développement durable du Gifam, revient sur les dernières innovations réalisées par les fabricants d’électroménagers en ce sens.

À télécharger ici !

Retour Espace Presse