cocher astuce pour tous les articles qui doivent apparaître dans la page « conseils et astuces » à destination du consommateur

La crise sanitaire de 2020 a profondément affecté les comportements des consommateurs. Pour comprendre et mesurer l’impact de cette crise, le Gifam a lancé dès juillet 2020 le baromètre « Trajectoires ». Avec ce baromètre, l’ambition était d’analyser sur le long terme et plusieurs fois par an, les conséquences de la crise sanitaire sur les comportements de consommation des Français et d’analyser les profils de consommateurs sous l’angle de l’écoresponsabilité. Force est de constater que la crise sanitaire, mais également les autres crises qui se sont greffées depuis (économiques, géopolitiques…), ont eu un impact concret sur le secteur de la maison et de l’électroménager.

Se recentrer sur l’intérieur

Preuve de cette évolution des comportements, depuis 2020, les Français ont ressenti le besoin de réinvestir leur intérieur en redonnant une place de choix aux appareils électroménagers. Ainsi, ce secteur a bénéficié d’une année 2021 exceptionnelle avec une croissance historique de +10,8 %* pour le gros électroménager (GEM) et +2,9%* en Petit Electroménager (PEM).

Le temps passé chez soi, l’usage plus fréquent des appareils et les mouvements de population (déménagements, achats de résidences secondaires…) ont ainsi boosté les ventes d’équipements.

L’univers de la cuisine, au travers des projets de cuisine équipée, a particulièrement bénéficié au secteur électroménager. Fin 2021, 69% des Français interrogés déclaraient avoir une cuisine équipée, un chiffre en hausse de +5 points en un an. Naturellement, le marché de la cuisson a été la catégorie la plus porteuse avec +13,2%* d’augmentation en valeur. L’ensemble des éléments intégrables comme les tables de cuisson (+15,7%*), les fours (+13,0%*) ou les hottes aspirantes (+12,7%*) ont été en très forte croissance et ont pleinement bénéficié de l’attrait des Français pour les cuisines équipées.

Côté PEM, le succès d’appareils comme la machine à café avec broyeur intégré (+45,8 %*) révèle l’envie croissante des consommateurs de se faire plaisir et d’améliorer constamment les équipements de leur logement. Ces appareils séduisent également pour leur caractère vertueux qui permet de limiter les déchets et de choisir ses grains de café selon ses préférences.

Les perspectives pour l’avenir

Face à l’incertitude qui pèse sur nos marchés, difficile de prévoir des tendances pour 2022.  L’inflation, les difficultés d’approvisionnement et le fort historique pourraient ralentir la dynamique actuelle. Néanmoins les appareils électroménagers semblent être essentiels pour les Français : 95%** estiment en effet que l’électroménager fait partie de leur confort au quotidien.

Enfin, les projets de cuisine équipée pourraient, dynamiser les ventes : fin 2021, 22% des Français avaient un projet pour 2022 dont 4% étaient des décisions fermes **.

Rendez-vous donc en 2023 !

 

Vous souhaitez souscrire à l’étude Trajectoires ? Contactez Laurent COURS, Directeur de Gifam Insights et Émilie PIN, Responsable Statistiques et Études du Gifam.

À lire également :

* Données en valeur – Source : GfK Market Intelligence

** Source : Trajectoires, le baromètre du Gifam

A lire également :
Si l’étiquette énergie est devenue au fil du temps un outil essentiel dans le choix des appareils électroménagers – elle impacte notamment le choix final de 94% des Français au moment de l’achat d’appareils de gros électroménagers (source : étude Gifam Insights sur l’achat écoresponsable) – un nouvel indicateur, est récemment apparu en magasin et sur les sites de E-commerce. Retour sur ce nouveau dispositif.
Un indice pour renforcer l’information du consommateur

Déployé notamment sur les lave-linge hublot* depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité indique aux consommateurs le niveau de réparabilité de l’appareil grâce à une note allant de 0 à 10. Ce dispositif prévu par la loi Antigaspillage et pour une Economie Circulaire (AGEC) a pour ambition d’inciter les consommateurs à choisir des équipements réparables en introduisant ce nouvel outil de comparaison au moment de l’achat.

Créé par les pouvoirs publics en collaboration et concertation avec l’ensemble des acteurs de la filière (fabricants, distributeurs, acteurs de la réparation, associations de consommateurs et environnementales…), l’indice de réparabilité a été déployé tout au long de l’année 2021 auprès des différents réseaux de distribution (GSS, cuisinistes…). Cet indice doit être calculé par le fabricant qui le transmet ensuite auprès du vendeur. Que ce soit en magasin ou sur leurs sites internet, les vendeurs distributeurs ont ensuite l’obligation d’afficher l’indice de réparabilité au consommateur, au moment de l’achat et à proximité du prix.

 5 critères pour calculer la note

Pour élaborer cette note, 5 critères ont été retenus :

  • La disponibilité de la documentation
  • La démontabilité et l’accès aux pièces (fixations, outils nécessaires)
  • La durée de disponibilité des pièces détachées
  • Le prix des pièces détachées
  • Un critère spécifique à chaque produit. Pour le lave-linge, il s’agit de la présence d’un compteur d’usage, de l’assistance à distance et de la mise à jour du logiciel.
 Quel bilan dresser après un an de mise en œuvre ?

Après un an de mise en œuvre, près de 1000 références ont été calculées et transmises aux revendeurs et distributeurs sur les seuls lave-linge hublot. A date, les lave-linge des fabricants adhérents au Gifam ont obtenu une moyenne de 7,2 sur 10 avec des notes variant de 5,1 à 8,8 sur 10, permettant ainsi une bonne comparaison des produits entre eux.

Et pour l’avenir ?

L’indice de réparabilité sera déployé à l’automne prochain sur les lave-linge top, les lave-vaisselle et aspirateurs filaires, non filaires et robot.  En 2024 la loi prévoit de compléter ou de remplacer cet indice de réparabilité par un indice de durabilité. Les travaux sont actuellement en cours quant à son élaboration. Comme pour l’indice de réparabilité, toutes les parties prenantes et notamment les fabricants et distributeurs s’investissent particulièrement pour que l’information à destination du consommateur soit juste et pertinente.

 

* Le dispositif concerne également d’autres appareils : ordinateur, smartphone, télévision et tondeuse à gazon.

A lire également :
La nouvelle année est souvent synonyme de nouveautés. A ce titre le secteur de l’électroménager et du thermique électrique font leur part. Tour d’horizon des mesures qui auront un impact cette année pour les professionnels et les consommateurs.

 

 

  • Indice de réparabilité

Depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité des lave-linge hublots doit être transmis par les fabricants aux distributeurs et affiché en magasin ou sur Internet. Depuis le début d’année, le fabricant ou le distributeur ne respectant pas cette obligation peut désormais être sanctionné.

Un an après l’entrée en vigueur de cette disposition de la loi AGEC, le Gifam a par ailleurs récemment dressé le bilan du déploiement de l’indice.

  • Pièces détachées

Depuis le 1er janvier 2022, le fabricant doit indiquer au vendeur non plus seulement la durée de disponibilité mais également de non disponibilité des pièces détachées des produits. Si cette donnée n’est pas communiquée alors les pièces détachées sont réputées non disponibles. Par ailleurs, le délai de livraison maximum au réparateur des pièces détachées est désormais fixé à 15 jours ouvrables.

  • Garantie Légale de conformité

Du nouveau également au sujet de la garantie légale. La garantie légale de conformité reste fixée à 2 ans mais pourra être prolongée dans certains cas afin de favoriser la réparation des produits plutôt que leur remplacement :

  • Si le produit est réparé dans les deux ans suivant l’achat, la garantie légale est prolongée de 6 mois.
  • Si le consommateur fait le choix de la réparation mais que celle-ci n’a pas été mise en œuvre par le vendeur, le produit est alors remplacé et la garantie légale de conformité est renouvelée pour 2 ans. 
  • RE2020

La nouvelle réglementation concernant la construction de bâtiments neufs est désormais en vigueur. Elle favorise notamment dans la construction neuve l’installation de chauffe-eau thermodynamiques. Cependant, elle limite également à certaines zones climatiques la possibilité d’installer des radiateurs électriques de dernière génération en tant que solution de principale de chauffage.

 

A lire également :
Réveillon - Fêtes de fin d'année

Le réveillon approche ! Pas de panique, si vous recevez votre proches, retrouvez nos 5 astuces pour un réveillon en toute sérénité.

  • Quelques jours avant les réveillon : faites de la place 

Pensez à vider votre réfrigérateur / congélateur pour laisser place aux différents mets qui composeront votre dîner de fêtes : chapon, dinde, accompagnements, bûche… Laissez place aux mets qui composeront votre menu de fêtes !

  • Anticipez les préparations

Si vous le pouvez commencez à préparer la veille les différentes préparations prévues au menu. Pour les conserver plusieurs solutions soffrent à vous : réfrigérateur, congélateur mais également appareil de mise sous vide. Tous les moyens sont bons pour prendre de l’avance !

  • Utilisez des appareils de préparation culinaire pour gagner du temps

Vous possédez un robot mutifonction, un blender chauffant ou encore un robot pâtissier ? Ces appareils pourront vous faire gagner du temps de l’entrée au dessert. Pensez-y !

  • Plaque de cuisson, four et hotte : des appareils indispensables

Ces trois appareils vous seront indispensables durant les fêtes ! Pensez à les entretenir au préalable pour un usage optimal. Pensez à nettoyer votre plaque, réalisez une pyrolyse pour votre four quelques jours en avance et dégraissez les filtres de votre hotte  pour une bonne filtration des odeurs.

 

En bonus : une astuce pour consommer moins d’énergie

Pensez à arrêter votre fours et /ou votre plaque de cuisson 10 minutes avant la fin de cuisson prévue. En utilisant la chaleur résiduelle, votre plat finira de cuire et vous économiserez de l’énergie.

 

Bon réveillon !

 

 

Déjà la fin de l’été ! Si la fin des vacances à bel et bien sonné, il est grand temps de se préparer au (dur) retour à la réalité. Pour surmonter ce moment en toute sérénité, le Gifam vous a listé 5 appareils pour surmonter cette période en toute sérénité.

Focus sur les meilleurs alliés du quotidien.

  1. La machine à café

Si nous devions n’en citer qu’un, la machine à café constitue l’appareil incontournable de la rentrée. La perspective d’un bon café chaque matin est souvent une bonne raison de sortir du lit et d’affronter la rentrée.

Comment bien la choisir ? Si vous n’avez pas encore consulté notre fiche pratique dédiée, voici un récapitulatif express :

  • La machine à café avec broyeur intégré ou full auto: elle permet aux grands amateurs de café de créer une boisson sur-mesure à partir de café en grain. Le plus ? Certains modèles disposent d’un pot à lait pour des capuccinos de qualité professionnelle.
  • La machine expresso à capsule permet de préparer rapidement un café de qualité à tout moment de la journée.
  • La machine à café filtre permet de préparer une grande quantité de café : une solution simple et économique. À noter, il existe des machines à café filtre avec un broyeur intégré. Pour encore plus de facilité au quotidien, certaines sont également programmables ! Ainsi vous pouvez programmer la veille votre appareil qui se chargera ainsi de vous préparer la boisson chaude parfaite dès votre réveil.
  1. L’aspirateur robot

On ne le présente plus ! Cet appareil, qui peut par ailleurs se piloter à distance vous permettra d’entretenir votre intérieur en toute sérénité. Fini la corvée de nettoyage, il s’occupe de tout ! Par ailleurs certains modèles disposent d’une fonctionnalité permettant de nettoyer en plus d’aspirer.

  1. Le robot culinaire

Que vous soyez cuisinier en herbe ou confirmé, il y a des soirs où vous n’avez pas envie de passer du temps en cuisine. Plutôt que de commander un plat à emporter, le robot culinaire vous permet de cuisiner des repas sains rapidement ! Pensez au robot multifonctions pour trancher, râper, mixer facilement ; le robot cuiseur multifonctions vous permettra  également de cuire les aliments et de concocter un repas de A à Z avec un seul et même appareil.

Le saviez-vous ? Les marques de robots culinaires disposent de communautés en ligne importantes dédiées à l’échange de recettes ! Pensez-y pour trouver de l’inspiration pour vos dîners !

  1. La machine à laver lavante-séchante

Entretenir son linge est souvent synonyme de corvée. Pourtant certains appareils permettent de rendre ces tâches plus faciles. La machine à laver lavante-séchante est une bonne solution pour gagner du temps et de l’espace. 

Avis notamment aux étudiants qui doivent souvent emménager dans des petits espaces : cet appareil associe confort et gain de place.

  1. Le défroisseur vapeur

Enfin, pour peaufiner l’entretien du linge en toute simplicité, le défroisseur vapeur est également un bon allié. Avec lui, plus besoin de sortir planche et fer à repasser lorsque l’on doit rapidement enlever les plis d’un chemisier froissé. L’appareil parfait pour les matins pressés !

Vous voilà donc parés pour affronter la rentrée. Bon courage à tous pour la reprise !

 

À lire également :

Vous changez de logement prochainement ? Appartement ou maison, achat ou location, on vous donne toutes les clefs pour un déménagement en toute sérénité.

Vérifier si votre nouveau logement dispose d’appareils électroménagers

Qu’il s’agisse d’une location ou d’un achat, il est possible que votre nouveau logement dispose déjà d’appareils électroménagers. Après avoir identifié les appareils qui resteront, c’est le moment de réfléchir au don (proches, associations comme Emmaüs) ou à la revente d’appareils que vous possédez déjà. Si votre ancien électroménager ne fonctionne plus, c’est l’occasion de recycler ses appareils en le rapportant chez un distributeur, en point de collecte Ecosystem ou en déchetterie. Restez informés, des collectes solidaires sont régulièrement organisées partout en France par des organisations comme ENVIE ou Ecosystem.

Nouveau logement, nouveaux besoins

Qui dit nouveau logement dit nouvel espace ! Si vous devez racheter de nouveaux appareils électroménagers, posez-vous ces 5 questions :

  1. Quels sont mes besoins ? Il est essentiel de commencer par faire le point sur ses besoins personnels. La taille de votre foyer pourra par exemple vous orienter sur la capacité de votre réfrigérateur ou de votre machine à laver. Si vous déménagez en appartement ou que vous bénéficiez d’un tarif heures creuses la nuit, privilégiez par exemple des appareils silencieux.
  2. Quelle est ma fréquence d’utilisation ? Quotidiennement ou seulement quelques mois l’été ?
  3. Quelle est la taille et la capacité de l’appareil ? Famille nombreuse ou célibataire, appartement ou maison, choisissez un appareil adapté à la taille de votre foyer. Réfléchissez à l’espace où sera placé l’appareil pour choisir l’appareil le plus adapté à la nouvelle configuration de votre logement et vos usages.
  4. Quelles innovations et quelles fonctionnalités me sont utiles ? Programmable, auto-nettoyant, sécurité enfant, appareil silencieux… Réfléchissez sur les fonctionnalités essentielles selon vos besoins.
  5. Quelles performances environnementales et quelle réparabilité de mon appareil ? Pensez à comparer les étiquettes énergies au moment de l’achat. L’étiquette énergie donne des informations sur la classe énergétique de l’appareil, son niveau sonore, sa consommation annuelle en eau et électricité. Dans la mesure du possible, choisissez toujours les appareils les mieux classés : ils vous permettront de faire des économies d’énergie sur le long terme !

En matière de réparabilité, vérifiez la durée de disponibilité des pièces détachées ; si vous achetez un lave-linge hublot, regardez l’indice de réparabilité, qui correspond à une note allant jusqu’à 10 et qui indique le niveau de réparabilité du produit.

Petit budget, plusieurs solutions

Pour s’équiper en produits de qualité sans faire exploser le budget pensez à regarder les promotions chez les fabricants et distributeurs traditionnels au moment des soldes. C’est le moyen le plus sûr de faire de bonnes affaires et de bénéficier d’appareils neufs au meilleur prix.

Vous pouvez également trouver des appareils dans des espaces solidaires comme Envie le labo ou encore Emmaüs, qui remettent à neuf d’anciens appareils électroménagers et le revendent à moindre coût.

Dans tous les cas au moment de l’achat, vérifiez que l’appareil est porteur d’un marquage CE, qui garantit que le produit est conforme aux exigences réglementaires européennes.

Le saviez-vous ?

Lors de l’achat d’un nouveau logement, vous pouvez déduire des frais de notaire les appareils électroménagers laissés par le vendeur.

Vous avec pour projet de changer de cuisine prochainement mais vous êtes perdu face à l’offre en matière d’appareils électroménagers ? Suivez le guide pour trouver les appareils qui répondront à vos attentes.

 

  • Vérifiez la place dont vous disposez

Lorsque vous travaillez votre projet avec votre cuisiniste, pensez tout d’abord à l’espace dont vous disposez. Ce premier élément pourra ainsi vous indiquer si vous pouvez intégrer ou non le réfrigérateur américain qui vous fait tant rêver. Etudiez les différentes possibilités et combinaisons possibles en fonction des éléments essentiels d’une cuisine : est-il plus pertinent de prendre une plaque de cuisson avec hotte intégrée pour gagner en place, ou au contraire, de choisir un modèle de hotte pour renforcer le design de sa cuisine ?

 

  • Pensez à vos besoins

Une cuisine doit être pratique et fonctionnelle pour tous les habitants de votre foyer. Pensez à la taille de votre réfrigérateur, mais également à intégrer un lave-vaisselle pour vous faciliter la tâche au quotidien. Certains appareils sont adaptés pour les personnes en situation de handicap ou disposent de paniers escamotables pour plus d’ergonomie. Pensez également au four, qui peut être à double cavité si vous avez tendance à cuisiner plusieurs plats en même temps ou au contraire au four combiné, qui permet d’allier four et four micro-ondes pour un gain de place évident.
N’oubliez pas de choisir une plaque et des hottes de qualité pour éviter les odeurs indésirables et garantir une cuisson de qualité de vos aliments.

Enfin pour des appareils performants et économes, n’oubliez pas de regarder l’étiquette énergie de vos appareils !

  • Cuisine intégré ou pose libre : laquelle choisir ?

Les fabricants aujourd’hui travaillent énormément le design des appareils de gros électroménager. Toutefois, vous pouvez décider de choisir d’intégrer vos appareils pour qu’ils se fondent dans l’espace que vous souhaitez créer. Tout dépend si vous désirez mettre l’accent sur certains appareils. Par ailleurs, les appareils électroménagers en pose libre sont souvent disponibles en plusieurs coloris pour s’adapter au mieux à l’ambiance de votre cuisine.

  • Le petit électroménager : la touche finale de votre cuisine

Maintenant que vous avez terminé de choisir vos appareils de gros électroménager, les petits appareils sont les alliés pour parfaire votre cuisine. En plus de leur praticité au quotidien, certains peuvent constituer de véritables éléments de déco ! Un grille-pain transparent, rose ou noir mat peut donner toute suite un style très différent à votre espace. De même pour les robots pâtissiers ou encore les blender qui se parent de couleur et dynamisent l’espace.

À vous de jouer !

 

À lire également :

Alors que près de 30% des achats d’appareils électroménagers réalisés en 2020 ont été déclenchés par le contexte de crise sanitaire, cette situation nous rappelle à quel point il est essentiel d’investir et de réinvestir nos espaces de vie.

Devenu lieu multifonction – cuisine, bureau ou encore salle de sport – le logement se métamorphose pour s’adapter à nos multiples vies. Les appareils électroménagers quant à eux s’adaptent aussi à nos multiples (en)vies.

Choisir ses appareils en fonction de ses besoins

Avant d’envisager d’acheter un nouvel appareil, il est essentiel de se poser les bonnes questions :

  • Quelle est la taille de mon foyer et l’espace dont je dispose ? Evidement les besoins sont différents si l’on vit seul en studio ou à plusieurs dans une maison.
  • Quels sont mes besoins et les fonctionnalités les plus intéressantes à choisir en fonction de mes habitudes, de mes envies ?
  • A quelle fréquence vais-je utiliser mon appareil ?
  • Quelle est la classe énergétique du produit ? Si le produit que je souhaite acquérir dispose d’une étiquette énergie, il est essentiel de la consulter.
  • Enfin, quelle est la réparabilité du produit ? Quelles sont les durées de disponibilité des pièces détachées ?

Après avoir répondu à ces questions essentielles, petit tour d’horizon des appareils qui peuvent faire la différence en matière de confort.

Les appareils multifonctions

Si vous manquez d’espace, il peut être intéressant de considérer des appareils électroménagers dotés de plusieurs fonctions : une machine à laver lavante-séchante vous permettra de gagner de la place tout en optimisant l’entretien de votre linge.

Les robots multifonctions ou les fours combinés peuvent constituer des aides culinaires intéressantes lorsque l’on possède une petite cuisine. Alors même que la crise nous a contraints à cuisiner davantage, ces appareils permettent de gagner en confort au quotidien en optimisant l’espace et en facilitant la préparation des repas.

Les appareils gain de temps

Alors que nous passons toujours plus de temps à la maison, pourquoi ne pas investir, si vous en avez la possibilité, dans des appareils qui allègeront vos tâches ménagères au quotidien ? Pensons par exemple au lave-vaisselle ou encore au robot aspirateur/laveur qui permettent de gagner du temps sur ces tâches ménagères, disons-le chronophages. À noter pour le lave-vaisselle, celui-ci peut aussi trouver sa place dans de petits espaces !

Pensons également à des produits disposant de fonctions comme l’autodose pour les lave-linge et les lave-vaisselle qui évitent de remplir à chaque lavage sa machine en détergent.

Enfin, les défroisseurs vapeurs, tables actives ou encore centrales vapeurs facilitent la corvée du linge. Le défroisseur permettra de retirer rapidement les plis d’un vêtement, tandis que certaines centrales vapeurs, fers à repasser et tables actives adaptent automatiquement leur température à la nature du textile repassé. Pensez-y !

À la pointe de la technologie, le chauffage « connecté » se hisse au rang des solutions les plus innovantes pour maîtriser votre consommation d’énergie au quotidien. Avec une précision au 10e de degré près, les appareils d’aujourd’hui proposés sont capables de réguler la température pour assurer en permanence une sensation de chaleur optimale.

Inutile de vous lever aux aurores ou de lancer à la dernière minute, votre chauffage à fond pour obtenir une sensation de chaleur agréable à l’heure de la douche. Grâce à leurs fonctions intelligentes, ces nouveaux appareils s’adaptent en temps réel à vos habitudes de vie. Vous êtes ainsi assuré de retrouver une température parfaitement maitrisée à tout moment de la journée quelle que soit la pièce de votre logement.

 

Des fonctionnalités pratiques pour gagner en confort et économiser de l’énergie

Véritable atout du chauffage connecté, vos habitudes de vie sont analysées et mémorisées via la fonction « d’auto-programmation » qui permet d’allumer ou d’éteindre les appareils au gré de votre comportement.

Vous rentrez plus tôt que prévu ? Pas de panique ! Grâce à la fonction « détection de présence », vos appareils de chauffage s’activent automatiquement dès qu’un occupant arrive dans la pièce, et ce même s’ils ont été programmés pour chauffer à un autre moment. Et si vous aérez la pièce, inutile d’éteindre votre radiateur. La fonction de détection « fenêtre ouverte » s’enclenche. Les appareils se mettent ainsi en veille dès qu’ils enregistrent une baisse significative de la température.

Enfin, si votre absence se prolonge, le détecteur de l’appareil le fera basculer en mode « économie d’énergie » qui abaisse la température de quelques degrés tout en maintenant une température minimale en permanence.

 

Autre avantage : le contrôle à distance ! Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez maîtriser la température de votre logement directement depuis votre smartphone ou votre tablette et ce, même si vous n’êtes pas chez vous.

Enfin, les appareils de chauffage peuvent communiquer entre eux ! Ainsi, si vous modifiez la température ou les réglages sur l’un des appareils du logement, la consigne est automatiquement transmise aux autres équipements. Un véritable gain de temps particulièrement appréciable. Et, si certaines pièces de la maison ne sont pas occupées, vous pouvez sélectionner la ou les pièces que vous souhaitez chauffer et cela de façon totalement autonome.

 

Enfin, l’installation d’un appareil de chauffage connecté représente une source d’économie non négligeable. En remplaçant votre ancien appareil de chauffage électrique par un appareil de dernière génération, vos économies d’énergie seront de l’ordre de 30% [1]. Alors pourquoi s’en priver ?

[1] En fonction de l’usage, des caractéristiques de l’appareil, du comportement du consommateur et des caractéristiques thermiques du logement.

Depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité est obligatoire en électroménager sur les lave-linge hublot. Mais en pratique, qu’est-ce que ce nouveau pictogramme ?

Un nouvel indicateur pour éclairer le consommateur

L’indice de réparabilité est une note allant jusqu’à 10, destinée à indiquer le niveau de réparabilité du produit. Mis en place dans un premier temps sur 5 produits pilotes (lave-linge hublot, ordinateur portable, smartphone, tondeuse et télévision), il devra être visible en magasin et en ligne au moment de l’achat.

5 critères pour calculer la note

Pour élaborer cette note, 5 critères ont été retenus :

  • La disponibilité de la documentation
  • La démontabilité et l’accès aux pièces(fixations, outils nécessaires )
  • La durée de disponibilité des pièces détachées
  • Le prix des pièces détachées
  • Un critère spécifique à chaque produit. Pour le lave-linge, il s’agit de la présence d’un compteur d’usage, de l’assistance à distance et de la mise à jour du logiciel.

Un indice pour renforcer l’information du consommateur

Tout comme l’étiquette énergie, l’indice de réparabilité constitue un indicateur de comparaison et de choix des appareils. Créé en collaboration avec l’ensemble des acteurs de la filière (pouvoirs publics, distributeurs, acteurs de la réparation, fabricants, associations de consommateurs et environnementales…), l’indice de réparabilité sera déployé tout au long de l’année 2021.

Un pas de plus vers une consommation responsable et vers la réparation !

 

A lire également :