Dans le cadre de la publication de la prochaine réglementation thermique des bâtiments neufs (RE2020), le Gifam a souhaité réagir à certaines orientations inquiétantes envisagées, en publiant une lettre ouverte et un communiqué.

En l’état, ce projet prévoit d’écarter le recours aux radiateurs électriques et aux chauffe-eau thermodynamiques dès l’été 2021 dans la construction des logements neufs individuels et collectifs, privant ainsi durablement la France de solutions de chauffage performantes et décarbonées. Si le projet actuel se confirme, il serait donc contraire aux ambitions portées par les citoyens dans la lutte contre le changement climatique et pourrait considérablement nuire au développement de la filière industrielle thermique électrique, dont l’implantation en région participe de manière significative à l’emploi et à l’économie locale.

Retour Espace Presse

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *